bouleversements

 

En 2020, tout comme en 2021, j’ai peint, parmi beaucoup d’autres, deux images figuratives.
Ces peintures à la marge de mes recherches actuelles témoignent de la manière dont je vis l’état de crise artificiel imposé depuis plus de une année.
Une idée de la détresse … et de la colère vécues par des acteurs culturels, comment dire ? Empêchés…

J’ai peint ces quatre images pour survivre. Pour manifester les émotions qui me submergent et bouillonnent depuis que je ne peux plus exercer convenablement mon métier.
Elle devraient faire partie d’une expo sur laquelle je travaille depuis plusieurs mois, et qui n’aura peut-être pas lieu.

Sur deux sujets distincts, et traitées de manières différentes, elles fonctionnent en duos.
J’y ai associé deux autres pièces, plus en relation celles-ci avec mon travail « habituel ».
Ces six peintures sont de taille similaire, mais deux d’entre elles sont présentées horizontalement, alors que les quatre autres sont verticales.
A la recherche de la solution d’accrochage qui ferait sens le plus efficacement pour moi, j’hésite entre un groupe unique, et deux ou trois ensembles de peintures.

 

Voici les trois ensembles de peintures
associées par couples

deux peintures

titre =2021 et titre = 2020
noirs cirés, pigments à la tempera, pastels, plâtre encollé sur papier préparé
106 x 116cm  et 116 x 106cm

 
deux peintures

titre = 2020 et titre = 2021
noirs cirés, pigments à la tempera, pastels, encres, plâtre encollé sur papier préparé
116 x 106cm  et 116 x 106cm

 
deux peintures

enso 2021 et enso 2020
noirs cirés et encre sur papier préparé
116 x 106cm  et 106 x 116cm

 

et voici mon projet d’accrochage
en deux groupes de trois pièces

trois peintures
 
trois peintures

Il n’est en fait pas vraiment question de choix. Les groupes de deux ou de trois, et même l’option d’accrochage des six pièces sur une seule ligne se décideront en fonction des surfaces de murs disponibles dans l’espace d’exposition.
Mais j’ai pris un grand plaisir à me projeter dans ce jeu d’associations !

 
 
 
 
 

%d blogueurs aiment cette page :