regard de nuit sur un démontage

comme s’il ne restait plus que la mémoire…


l’arène de la fête des vignerons se dissout peu à peu au gré des nuits sans sommeil.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :