A la poursuite de l’hiver

 

 

Aucun besoin d’accentuer les contrastes ou de pousser les lumières pour évoquer les crépuscules de quatorze heures et les aubes à onze heures.

Voici quelques photos totalement brutes qui suffisent aux lumières tout autant qu’à elles-mêmes

 

Trondheim, deuxième étape du voyage