mur d'atelier 28 avril 22

premières pièces à la poudre de cendre

Scroll down to content

quelques pleines lunes

 
 

Depuis quelques temps, j’avais envie d’ajouter de la cendre à mes peintures. J’ai profité de l’hiver et des feux de cheminée pour mener mes premiers essais.

… Poudre de cendre sur noir de charbon..
Ce genre de descriptif un brin énigmatique avait vraiment tout pour me ravir !

Le plus compliqué n’a pas été de filtrer ma cendre, ni de la saupoudrer à travers un tamis…
Non. Le tour de bravoure a consisté à faire tenir ce matériau sur mes supports, et ceci suffisamment longtemps pour que je puisse considérer mes images comme « acquises ».
Après avoir essayé quelques mélanges de colles avec de la couleur, ou avec du plâtre; après avoir tenté de vaporiser, et de jouer du pinceau ou du couteau, j’ai réussi à fixer ma poudre de façon satisfaisante.
L’étape suivante sera de poser ce pigment extrêmement volatile sur une couleur, ceci sans en altérer les tons ou la luminosité.

Hemmmm !

C’est l’étape à venir.
J’ai retourné ma pièce lumineuse, mais ratée. L’intuition que je projetais de tester s’est avérée concluante, et la pièce fonctionne mieux tête en bas… On trouvera une comparaison dans cet article .

 
 
disque de cendre

Disque de cendre, tempera sur papier préparé, 75 x 75 cm
Cette pièce a changé, puisque je me suis débarrassée de la cendre qui n’avait pas adhéré au support.
N’empêche !
Je la trouve assez spectaculaire

 

premières cendres sur toile

Première, tempera sur toile de coton, 50 x 50 cm
Première fois que je peins avec de la poudre de cendre… et première fois que je peins sur toile !
Ce ne sera certainement pas la dernière, tant j’ai trouvé le rapport avec ce support sensuel et profond…

 

deux lunes 1Q84

Hommage à Murakami
Deux lunes sur papier préparé, poudre de cendre à la tempera et plâtre mouillé sur noirs cirés, 75 x 75 cm chacune avant tension sur châssis

 
 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :