une petite expo en duo à voir de l’extérieur

 

Jeanne Schmid et Thierry Wenger partagent leurs horizons plastiques

 

Une rencontre par réseaux, une appréciation mutuelle du travail de l’autre, il n’en a pas fallu plus pour que j’invite le photographe Thierry Wenger à partager avec moi le temps d’une exposition du 23 août au 8 octobre 2021, les jolies vitrines de l’ancien bottier de la rue des Deux-Marchés dans la vieille ville de Vevey.

 

dialogue

Vitrine de gauche : Jeanne Schmid, encre sur toile de cellulose montée sur châssis 111 x 106 cm
Vitrine de droite: Thierry Wenger, digigraphie sur Dibon 100 x 100 cm

Deux reflets du montage par ici

et au dessous, une image du quadriptyque installé pour le second volet de l’expo.
 
L’écartement entre les panneaux est conditionné par le système d’accrochage fixe, et la pièce se présente sous un jour pour moi totalement inédit (travaillée en atelier avec des espaces de 3cm environ entre les peintures), mais finalement assez intéressant.


paysage nocturne

La nuit, au-dessus du lac   2019 – 2020
pigments à la tempera, encres, pastels et plâtre encollé sur fibre de cellulose préparée   4 panneaux de 50 x 80 cm

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :