Cet article est issu de celui que j’ai publié le 18 février. Il comporte tout de même quelques modifications… Notables!
Une photo a changé après ma journée d’hier -19 février- à l’atelier, et le texte est un peu différent.
Je ne parle plus seulement de catastrophe à mon échelle, mais aussi d’un succès incroyable!
Je vous laisse découvrir!

Inondation à l’atelier

Le 12 février, j’arrive à l’atelier vers midi pour travailler un peu pour moi avant le cours que je donne l’après-midi.
Horreur!
J’en ai déjà parlé.
Un rideau d’eau tombe du plafond en continu… Juste sur le stock de dessins et peintures.
Plusieurs oeuvres sur papier sont détruites.
C’est irrémédiable.

Parmi elles, le serpent

encre de chine sur papier marouflée sur ingrain
Serpent, 2017    Encre de chine sur papier marouflé sur ingrain   200×75 cm

C’est l’une de mes encres sur papier préférées, que j’avais oubliée de présenter ici.
Oubli effacé aujourd’hui, mais la pièce est très abîmée. Les dégâts sur le marouflage sont radicaux.
Le papier encollé à l’humide n’est pas de taille à rivaliser avec l’eau qui l’assaille. Une horrible tache et sa petite soeur ornent désormais le sommet du dessin, qui se gondole sans rigoler.
Comme toutes les autres oeuvres sur papier aujourd’hui détruites.

J’ai tenté pour chacune une sauvegarde dans la mesure de mes possibilités

Voici la progression sur le Serpent.
Après avoir séché le papier au foehn dans l’urgence, j’ai recouvert les traces de plâtre encollé. Bien que toujours présentes, les gondoles sont atténuées. À leur place, des plis fixés. Le blanc de mon gesso ne correspondant pas à celui de mon papier, les taches sont un peu estompées, mais la différence de teinte subsiste.

… et puis j’ai pris des risques

Une semaine après l’inondation, j’ai tenté finalement un mélange d’eau de gesso avec du blanc de Titane. Le résultat me laisse stupéfiée !
Les dessins resteront gondolés et les marouflages ruinés.
Les pièces ne sont définitivement plus exposables, sauf à en faire un nouveau travail qui s’articulerait autour de la résilience…
Mais ont peut à nouveau regarder mes dessins!
Les taches ont presque entièrement disparu.
C’est une victoire incroyable. Et je viens de me découvrir des compétences que je ne soupçonnais même pas!