6 mètres carrés montés sur chassis

 

CETTE SERIE D’IMAGES EST UN CONDENSE DE DECOUVERTES DONT LE PROCESSUS S’EST ETENDU SUR PLUSIEURS MOIS. MEME SI, A FORCE DE LES REGARDER, JE NE VOIS PLUS QUE LES DEFAUTS DE CES OBJETS, LEURS TEXTURES M’ENCHANTENT ET CES CONTRASTES QUI VIBRENT DANS LA LUMIERE M’EVOQUENT DES CHALEURS DE PLEIN ETE.

DE NOUVELLES IMAGES SE DEVELOPPENT. LEURS PROPORTIONS SERONT PROCHES DE CELLES-CI, MAIS LEURS LUMIERES, SANS DOUTE, SERONT PLUS MINERALES…