noir de charbon, détail

noir de charbon

 

J’AIME LE DESSIN POUR L’ECONOMIE DES MOYENS, POUR L’IMMEDIATETE QU’IL AUTORISE.
MAIS J’AI BESOIN DE CHERCHER ET DE TRIPATOUILLER DANS LA MATIERE…
PEUT-ETRE EST-CE DU A MON PASSE DE SCULPTEURE?

TOUJOURS EST-IL QUE POUR ANIMER LES NOIRS ET GRIS DE L’ENCRE SUR LE BLANC DU PAPIER, JE ME SUIS MISE A FABRIQUER DES COULEURS A BASE D’EPICES ET DE PIGMENTS.
ET PUIS, J’AI EU ENVIE D’UN AUTRE NOIR, PLUS PROFOND, ET QUI ME PERMETTE CE QUE L’ENCRE N’AUTORISE PAS : LA SUPERPOSITION.

LE PREMIER RESULTAT DE MES RECHERCHES EST UNE SURFACE POSEE SUR UN SUPPORT DEJA PREPARE POUR L’ACCROCHAGE.
J’AI MASQUE L’IMAGE PREEXISTANTE QUI NE ME PLAISAIT PAS, TOUT EN LAISSANT APPARAITRE QUELQUES TRACES DU DESSIN. LE NOIR EST POSE EN COURBES AVANT D’ETRE REHAUSSE D’UN TRAIT DE GOUACHE BLANCHE.

 

noir de charbon

noir de charbon ou la métamorphose d’un dessin raté

A DEFAUT D’UNE PIECE QUI ME CONVAINQUE TOTALEMENT, J’AIME BIEN CE REGARD SUR L’UN DES MURS DE L’ATELIER!