Bruits

Cette série questionne notre capacité intime à supporter les perturbations auditives omniprésentes dans notre espace vital.


quand ça bourdonne imperturbable plus bas, dans la rue


Les parties bleues représentent les fréquences des ondes sonores présentes dans l’environnement au moment de la prise des photos.
C’est le silence des images qui évoque ces contraintes et à travers elles, notre présence au monde.

Les images sont destinées à être projetées en intérieur, de préférence dans une chambre, sur les murs, au sol ou au plafond selon l’environnement d’exposition.

 

%d blogueurs aiment cette page :