trois jours en mai

 

Le quartier du Vallon est niché juste derrière le Tunnel, quasiment au pied de la Cité, à Lausanne.
Tout en contrastes, riche d’une histoire pré-industrielle et populaire, il fut aussi renommé pour ses bains et ses sources thermales. Sa situation géographique en fait une porte urbaine qui permet l’accès à la campagne, et la forêt s’épanouit sur les flancs des collines entre lesquelles il s’est développé.


Les balades sensibles dans le Vallon ont eu lieu du vendredi 8 au dimanche 10 mai 2015.
Environ 95 personnes ont participé à ces promenades réparties sur les trois jours des JAU.
Le guide des balades dans le Vallon a été publié pour permettre à chacun de faire les promenades en appréciant la variété des lieux,
il est consultable sur ce site à la page  balades dans le Vallon.
Il est également disponible auprès de l’association de quartier du Vallon avec laquelle nous avons étroitement collaboré pour mettre en place l’ensemble du projet JAU dans lequel s’inscrit cette édition des balades sensibles.
Ici vous pourrez consulter le portfolio des balades qui présente l’activité et les intervenants dans le programme JAU 2015.

 


Ensemble avec mon comparse Gilles Malatray aka Desartsonnants nous avons élaboré un parcours sur lequel nous avons guidé sept des neuf balades.

Desartsonnants


L’une d’entre elles, consacrée plus particulièrement à l’ancienne ligne de funiculaire qui reliait la place du Vallon au sommet de la colline de Sauvabelin (1899 – 1948), a été animée par Julien Sansonnens, auteur d’une plaquette consacrée à ce train à crémaillère maintenant oublié



Tandis qu’une autre était prise en charge par Gisèle Nardo et GianPaolo Berta, membres comme moi du comité de programmation des JAU 2015.

Dans les bois de l'hermitage

Les horaires du funiculaire

 

Suite de l’article:

retour de balade

 

Photos: Siripoj Chamroenvidhya, Jeanne Schmid, Yannick Maron

 

 

 

2 réflexions sur “trois jours en mai

Les commentaires sont fermés.